Azemmour attend toujours la réhabilitation de son patrimoine

    azemmour987

 Par : Mohamed Silbouhali

L’ancienne médina d’Azemmour, dépositaire d’un passé historique millénaire, a perdu quelques atouts de son équipement socio-spatial originel. Ainsi plusieurs édifices historiques, qui constituent des bâtiments de valeur et disposant de statuts privilégiés tels que « la capitainerie », « Bordjs », « Dar El Kadi », portes de bastions, citadelle portugaise, passages couverts et des arcades, sont désaffectés et subissent une dégradation totale.

Il en va de même pour les anciennes maisons qui ne sont plus habitées par les familles d’origines mais restent sous-occupées sévissant parfois les effets de l’indivision des héritiers. Le processus de délabrement est général et touche tous les édifices historiques de l’ancienne médina. « Le paysage de cette cité historique ne transmet plus de message culturel, il devient ainsi anachronique, se dégrade et se marginalise ».

 

Related posts

Leave a Comment