Assassinat d’un mouaddine à Sidi Bennour: 30 ans de prison pour le criminel

mosquée

Par: Khadija Benerhziel

La jalousie est un sentiment vieux comme l’humanité, elle se trouve au centre des relations humaines et continue toujours de remplir les cœurs d’animosité et de faire des victimes  . Elle peut exister dans un couple, entre frères et soeurs, entre amis, entre des membres de la même famille etc. C’est un sentiment d’insatisfaction de ce que les personnes n’ont pas, et éprouvent toujours le besoin de regarder ce que les autres ont et de les envier. Elle peut conduire aux pires atrocités et même à commettre des crimes. C’est ainsi qu’un mouaddine avait tué son collègue au mois d octobre dernier et qui venait d’être nommé mouaddine principal à sa place, dans la mosquée où il faisait office. Il lui a tendu un piège juste avant la prière d’Al fajr. Ce crime crapuleux a été perpétré au douar Ouled Lahcen, commune Al jabria,  à Sidi Bennour. La chambre de première instance du tribunal d’El Jadida a prononcé une peine de 30 ans à son encontre. On comprendrait si ce crime avait été commis par des drogués ou d’autres personnes en dehors du cercle religieux, mais quand un crime est commis par un soi-disant religieux qui annonce les appels à la prière, c’est d’une odieuse aberration

Related posts

Leave a Comment