Après les « émeutes » du lundi, pas moins de 15 jeunes derrière les barreaux.

Certaines familles sont toujours sous le choc, après les incidents survenus dans la soirée du dernier lundi.

En effet, des dizaines d’adolescents avaient envahi Hay Al Manar où ils ont pillé, saccagé et agressé, faisant connaitre aux familles du coin,  la peur de leur vie.

Transgressant le confinement sanitaire, « cette meute » n’a pas hésité une seconde à s’attaquer aussi aux agents de l’ordre, venus rétablir l’ordre et assurer la sécurité des biens et des personnes.

Arrêtés lors de cette « fameuse soirée », 15 jeunes viennent d’être présentés aujourd’hui, devant le tribunal de première instance pour être jugés.

Mais au-delà du verdict, ce qui nous chagrine, c’est la démission des parents, quant à l’éducation de leurs enfants.

Parce qu’en toute subjectivité, il nous semble que ces soient de purs produits de notre société.

Comment ces personnes sont-elles venues au monde ?

Ceux qui les avaient conçus et enfantés étaient ils habilités à le faire ?

Dans quelles conditions ont-ils vécu leur petite enfance ?

Pourquoi l’école n’a-t-elle pas réussi à leur inculquer les véritables valeurs humaines ?

En quoi les parents et l’entourage ont-ils échoué dans leur mission d’éducation ?

Comment se fait-il que les châtiments sanctionnant les délits des petits délinquants, au lieu d’être des antécédents judiciaires gênants, deviennent des conquêtes constituant au fur et à mesure un palmarès dont s’enorgueillissent ces insoumis et qui risque d’être couronné par la plus lourde des peines ?

Autant de questions auxquelles il faudrait réfléchir, mais un seul fil conducteur : une Education Saine.

El Jadida Scoop

Related posts

Leave a Comment