naciri

Par Azzedine Hnyen

La bévue d’avoir divulgué au public les données personnelles de ses joueurs, qui sont, au fait, des employés de l’Association Athlétic du Wydad obéissant aux lois du secteur de l’emploi, restera- t- elle sans réaction ?

Par les joueurs, eux- même, dont la confidentialité de leurs comptes bancaires a été trahie par leur employeur et par les services compétents des finances pour entrave des lois protégeant les secrets financiers des employés d’un établissement. L’acte de Saïd Naciri d’avoir étalé, au grand jour, sur le site du club tous les avoirs financiers de ses joueurs est aberrant.

Quelle mouche a piqué l’omnipotent du WAC, Saïd Naciri et son communicant muet, Mohamed Talal

, de divulguer les secrets bancaires des joueurs wydadis?

Est- ce qu’il l’a fait parce qu’il s’était considéré  touché dans son amour propre ou l’a-t-il fait par ignorance ?

Étonnant si cette dernière supposition de la part du président de la Ligue professionnelle s’avère vrai !

En effet, pour prouver que ses joueurs ont perçu leurs primes et salaires, il n’avait pas hésité, comme annoncé en haut, à publier, sur le site officiel du club, des documents considérés  confidentiels par la force de la loi.

Personne et rien ne pouvaient l’obliger à rendre public les données personnelles de ses joueurs. Comme  il n’est même pas, non plus, contraint de se justifier devant le public de cette manière.

Certes, plusieurs médias, dont une fameuse chaîne radiophonique sportive, avaient fait état d’un climat, pas sain du tout, qui règne au sein du club. Voire l’entame d’une grève des joueurs à cause des primes impayées.

Quoiqu’il en soit, ces documents ne devraient jamais, et sous aucun prétexte,  être exhibés. Sauf devant le fisc ou un tribunal en cas de litige.

Mais le zaim Naciri n’était pas de cet avis, il est passé outre, en divulguant les ordres de virement, les décharges des joueurs avec leurs signatures et les montants perçus. Pis encore ! Ce président insouciant, léger et ignorant, avait osé même publier sur le site, les relevés d’identité bancaire (RIB).

Ignorait- il qu’il avait  enfreint la loi 09-08 relative à la protection des personnes physiques à l’égard des traitements des données à caractère personnel ?

Ne s’était- il pas donné la peine de consulter les membres de son comité ?

Si tel est le cas, c’est encore plus grave. C’est qu’il règne en maître absolu.

C’est une loi qui identifie, donc, une personne par son nom, la CIN, son empreinte… et son relevé d’identité bancaire (RIB). Toute infraction à cette loi engendre une responsabilité pénale dont les sanctions peuvent aller des amendes à une peine d’emprisonnement.

Et si Naciri ignore cette loi et d’autres, on ne peut donner cher de notre football national.

Les joueurs wydadis, eux, ne sont pas des novices. Ils avaient déjà exprimé leur mécontentement. Mais ils conservent toute la latitude pour contre-attaquer après le match WAC-USMA de ce samedi. Surtout qu’ils avaient été traités des pires manières par des journalistes lèche- bottes et de pseudo consultants qui ne font, malheureusement, que suivre leurs maîtres- employeurs.

http://i1.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/10/naciri.jpg?fit=1024%2C1024http://i1.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/10/naciri.jpg?resize=150%2C150adminsLibre OpinionPar Azzedine Hnyen La bévue d’avoir divulgué au public les données personnelles de ses joueurs, qui sont, au fait, des employés de l’Association Athlétic du Wydad obéissant aux lois du secteur de l'emploi, restera- t- elle sans réaction ? Par les joueurs, eux- même, dont la confidentialité de leurs comptes bancaires...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires