benoua 1

Grâce à sa nouvelle réalisation cinématographique “Al Ham Al Machrouk” ou  (chagrin partagé), El Mostafa Benouakas, vient de nous démontrer une fois de plus que le monde du 7ème art peut toujours s’épanouir dans la ville d’El Jadida, même cette dernière

a été privée de toutes ses salles de la manière la plus blâmable, au risque de priver les jeunes générations de goûter aux saveurs de ces spectacles fortement appréciés autrefois.

“Al Ham Al Machrouk” qui représente le 10ème ouvrage de ce cinéaste confirmé sera projeté en première au théâtre Afifi le Samedi 28 Avril à partir de 19h30.

une histoire très émouvante qui raconte les souffrances et les attentes de quatre femmes se retrouvant derrière les barreaux, pour des motifs différents et avec des peines sévèrement variables.

Comme dénouement à cette histoire, il s’est avéré en fin de compte que ces femmes étaient innocentes et que l’origine de leurs problèmes découle de la même source, sans qu’ils se connaissent auparavant.

Au delà des rebondissements des séquences de ce nouveau film, El Mostafa benoua 1Benouakas n’arrête pas traiter dans ses différents films les multiples problèmes qui ont trait à la condition de la femme marocaine dans son ensemble tout en mettant en évidence son droit à plus de reconnaissance dans une société qui se veut moderne mais reste souvent très réticentes envers les droits de la femmes en matière d’émancipation.

En mobilisant autour de lui des acteurs professionnels dans l’objectif de stimuler les jeunes qu’il encadre, El Mostafa Benouakas s’est tracé un chemin des plus honorables envers la jeunesse de la ville d’El Jadida dont certains ont déjà percé la coquille de l’amateurisme.

Se distinguant par son énergie débordante, cet homme battant est à conjuguer au pluriel. Il n’est pas uniquement le cinéaste dont on cite les réalisations aujourd’hui, il est aussi et surtout l’artiste peintre aux qualités indéniables, le parolier qui maîtrise le langage de Zajal et aussi le journaliste qui sait comment traquer l’information pour la livrer toute fraîche à ses lecteurs.

Acteur associatif très dynamique, El Mostafa Benouakas consomme pleinement son temps entre ses différentes activités, sans pour autant négliger son devoir de père de famille.

Chahid Ahmed

http://i1.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/04/benoua.jpg?fit=1024%2C1024http://i1.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/04/benoua.jpg?resize=150%2C150adminsArt & CultureGrâce à sa nouvelle réalisation cinématographique “Al Ham Al Machrouk” ou  (chagrin partagé), El Mostafa Benouakas, vient de nous démontrer une fois de plus que le monde du 7ème art peut toujours s’épanouir dans la ville d’El Jadida, même cette dernière a été privée de toutes ses salles de la...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires