bouhilal

Un billet émouvant, rédigé à chaud par son frère cadet Redouane

« Adieu l’ami ..le frère, et le confident  »

Si tu es sous terre Si Ahmed..tu n’es pas mort …si tu es sous terre je t’aime encore…voilà mon ami .. .en paraphrasant Brel que tu aimais ..oui mon frère, ce Brel poète que tu adorais et que grâce à toi j’ai connu et apprécié…..

Tu resteras toujours dans nos cœurs et surtout dans les cœurs d’ouled derb Al Hajjar que tu défendais toujours et écoutais avec attention, leurs problèmes et leurs ambitions….Principalement, les plus démunis d’entre eux.

Tu avais l’art d’écouter et d’interpréter leur tendresses,leurs passions,leurs colères et leurs rêves .

J’ai assisté à toutes les luttes que tu menais, que ce soit au Maroc ou en Pologne.
Tu nous a inculqués l’amour du pays et des origines….

je t’ai vu dans les actions associatives, en compagnie de tes amis d’études:ssi Abdesslam Ouazzani Allah yerhamou, Ambassadeur de Sa Majesté, Dr Jabiry et l’artiste Sahraoui.
J’ai vu comment vous teniez la dragée haute à tout ennemi du Maroc …

Je t’ai vu prendre ta voiture personnelle pour aller assister tes malades à Chaouen, à n’importe quelle heure, de jour comme de nuit…

J’ai assisté à ta lutte pour l’hôpital mohamed V à El-Jadida où tu étais Directeur du service de chirurgie…et la liste de ton parcours est longue.

Le rêve que tu avais, était de
Bâtir une clinique dans les Doukkala, en hommage à ton père…et tu l’as fait .

On t’appelait le chirurgien des pauvres et tu l’étais à juste titre ….

Je ne vais pas te pleurer, parce que tu es toujours présent dans mon coeur et celui des Doukkalis et aussi des Polonais que tu avais cotôyé en Pologne et qui ne cessent de me téléphoner pour me présenter leurs condoléances.
Je suis fier de toi et je peux te dire que ton combat ne s’arrête pas là, il continue…

Le jour de ta mort, ton ami psychiatre polonais m’a dit qu’il va à l’église pour prier pour toi … » żegnaj Bracie żeby ziemia była lekka dla ciebie …jak się mówi po polsku »
Adieu frère, puisse Allah te recevoir dans son vaste paradis.
Nous sommes à Dieu et à lui nous retournons »

http://i0.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/09/bouhilal.jpg?fit=1024%2C1024http://i0.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/09/bouhilal.jpg?resize=150%2C150adminsLibre Opinion  Un billet émouvant, rédigé à chaud par son frère cadet Redouane 'Adieu l’ami ..le frère, et le confident ' Si tu es sous terre Si Ahmed..tu n’es pas mort ...si tu es sous terre je t’aime encore...voilà mon ami .. .en paraphrasant Brel que tu aimais ..oui mon frère, ce Brel...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires