agence

Une première au Maroc qui nous permet de jeter un petit clin d’oeil rassurant vers l’avenir de la province d’El Jadida et qu’il ne nous est nullement permis d’en occulter la portée ni l’avant plan relatif aux artisans qui ont contribué avec efficacité à la concrétisation de cette grande avancée dans la gestion des affaires étatiques et publiques.

Une agence urbaine intelligente, reconnue comme étant un modèle au niveau National et un établissement public pilote en ce qui concerne la mise en oeuvre des dispositions du code Marocain de bonnes pratiques de gouvernance d’entreprises.

Cette agence urbaine qui vient de se doter d’un nouveau siège futuriste qui sied à ses ambitions et à ses nouvelles formules de gestion et d’organisation interne au diapason avec l’ère   du numérique, a participé au programme national « Hakama » financé par la banque mondiale et les deux jumelages avec respectivement la fédération allemande et l’Irlande du nord.  Un programme national lui ayant permis de s’inscrire dans un chantier de modernisation et de contractualisation, et qui reste assujetti au regard de  la Banque Mondiale qui suit de près l’état d’avancement   de   l’amélioration de cette gouvernance,   notamment   en   ce   qui   concerne   la transparence, la corrélation entre responsabilité et reddition des comptes et la communication.

Dans ce même contexte, cette agence a été aussi choisie comme pilote pour le projet de la cartographie des risques des agences urbaine, étant donné qu’elle est très avancée dans ce domaine et également comme pilote   pour l’établissement du projet des manuels de procédures des AU.

Ainsi donc, c’est sur la base de cette vision que s’inscrivent les   projets   stratégiques   structurellement et institutionnellement parlant de l’agence urbaine qui sont appelés à être totalement concrétisés à l’orée 2020 et dont on peut citer, la dématérialisation complète de l’agence urbaine, l’implémentation d’un système d’information de gestion, l’instauration des systèmes et dispositifs de contrôles (interne, de gestion, audit et gestion des risques), la contractualisation avec l’Etat et application du nouveau management public en plus de l’implémentation d’un système d’information intégré.

De ce fait, le plan d’action de l’agence 2018-2020  (support)  propose et détaille les démarches à adopter par ordre de priorité et selon les moyens de l’agence ainsi que le contexte dans lequel elle évolue.

L’objectif est ambitieux, assurément, avec un périmètre d’intervention considérablement élargi,puisque presque toutes les institutions sont concernées tandis qu’un rôle nouveau se dessine pour les différents intervenants dans le processus de gouvernement d’entreprise, et ce, dans le but de mettre sur place une agence urbaine intelligente.

La moralité qu’on peut déduire de cette évolution appréciable à plus d’un titre, c’est que lorsque la volonté et le bon sens vont de pairs, la récompense reste toujours à portée de main.

Aussi et pour mémoire nous tenons à rappeler que ce n’est  qu’en 1999 que la province d’El Jadida a pu arracher à force de bras, le privilège de disposer d’une petite antenne qui dépend de l’agence urbaine mère dont le siège de trouvait à Safi. Ce privilège quoique symbolique pour une une Province en pleine expansion n’aurait pu avoir lieu sans la pression de ces grands maîtres politiciens qui connaissaient le vrai langage de leur mission et qui n’hésitaient jamais à faire front commun, malgré leurs divergences, lorsqu’il est question de l’intérêt général des citoyens de leur Province. Des politiciens aguerris dont on peut citer le doyen des députés Feu Zahidi Bouchaïb, ainsi que Feu Lahlali Bouchaïb, Feu Kadiri Faïçal, Abderrahmane Kamel, Chakir Taher…

Et c’est ainsi que la gestion de ce premier noyau a été confiée à Bouraqia Amina, cette femme battant mais ouverte au dialogue et à la compréhension de l’autre sans piétinement des règles et lois en vigueur. Eppauĺée par une équipe motivée et composée de quelques cadres judicieusement choisis, en l’occurrence Hassan Najeh, Inani Driss, Maytoussi, oum Elaz,

… la direction de cette entité administrative, n’a pas lésiné point de vue efforts pour mener au mieux les affaires la concernant au grand soulagement des citoyens qui devaient auparavant faire le déplacement jusqu’ à Safi pour régler tel ou tel problème relatif à leur dossier.

S’assurant d’une notoriété bien méritée l’antenne a fini par avoir son statut d’agence urbaine à part entière en 2007.

Ce fut donc ce vrai parcours de combattant  qui a amené cette agence à grimper les échelles, passant ainsi et en peu de temps d’une simple antenne à une agence modèle au niveau National : l’agence urbaine intelligente.

                                           Chahid Ahmed

agence 1

 

http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/03/agence.jpg?fit=1024%2C1024http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/03/agence.jpg?resize=150%2C150adminsArrêt Sur ImageUne première au Maroc qui nous permet de jeter un petit clin d’oeil rassurant vers l’avenir de la province d'El Jadida et qu’il ne nous est nullement permis d’en occulter la portée ni l’avant plan relatif aux artisans qui ont contribué avec efficacité à la concrétisation de cette grande...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires