Abdelhak Bencheikha, est-il entrain de sauver la saison (et la face) à Aziz Bouderbala et au comité dirigeant ?

Il a fallu attendre le Mercato et la trêve hivernale, pour voir le DHJ procéder à de nouveaux recrutements (cinq au total) et étoffer son effectif défaillant depuis le début de la saison.

 Par ces choix judicieux, les résultats ne ce sont nullement faits attendre, puisque le Difaâ  remporta ses deux premières et uniques victoires, tout de suite après la reprise de la Botola .

Si les deux latéraux, recrutés de Wydad Fès, se battent comme des diables pour gagner leurs places et s’imposer  au sein de l’équipe, la « perle rare », recrutée par le DHJ, n’est autre que ce diable d’ avant-centre Kényan (Mass’ôud), venu directement d’Algérie.

Par ces recrutements judicieux et qui ont pour but initial de parer au plus pressé,  suite aux recrutements catastrophiques de début de saison; le DHJ, via l’expérience footballistique du maâlem Bencheikha, vient aussi bien de reprendre des couleurs, en remportant  deux victoires d’affilée, que de sauver la face à un Aziz Bouderbala et compagnie, qui allaient, très certainement, envoyer le DHJ au purgatoire et à lui faire vivre les affres de la deuxième division, d’ici la fin de la saison.

Un Bouderbala qui ne semble nullement avoir la langue dans sa poche, puisqu’il n’a rien trouvé de mieux à dire aux journalistes, lors d’une rencontre d’avant-saison, que : « Le DHJ jouera pour essayer de gagner le championnat et la coupe cette saison.»

Avec tes choix catastrophiques ? Mon « œil » …pour ne pas citer une autre partie de l’anatomie humaine.

Si on en parle aujourd’hui, c’est juste pour faire la part des choses et souligner…les Mérites de chacun au sein de  l’équipe.

Related posts

Leave a Comment