TOILETTE.WC
ELJADIDASCOOP
 
A quand l’installation de toilettes mobiles dans la ville, afin de pallier le manque de sanitaires publiques dans la capitale des doukkala.
 
En 1956 il en existait 11 toilettes publiques à El-Jadida, une ville dont le nombre d’habitants ne dépassait guère quelques milliers, à l’époque.
 
Aujourd’hui, et « grâce » à nos « valeureux » conseillers, il n’en existe plus une seule (exceptée la pissotière en face de la citerne portugaise, exécutée à la va-vite, après les multiples protestations des touristes !!
Qui doit-on incriminer aujourd’hui, ceux qui continuent à pisser contre les murs ou les successifs conseillers communaux qui se sont succédé à la tête de cette ville?
Et in fine, nos responsables, peuvent-ils continuer à se permettre l’organisation de ces multiples festivals (Jawhara, Andalyssyates, Malhounyates…) sous un prétendu prétexte culturel, alors que la ville ( le Deauville marocains) pue la m…?
Simple constat!
http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2016/11/urine1-1.jpg?fit=1024%2C1024http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2016/11/urine1-1.jpg?resize=150%2C150adminsActulaitésELJADIDASCOOP   A quand l’installation de toilettes mobiles dans la ville, afin de pallier le manque de sanitaires publiques dans la capitale des doukkala.   En 1956 il en existait 11 toilettes publiques à El-Jadida, une ville dont le nombre d’habitants ne dépassait guère quelques milliers, à l'époque.   Aujourd’hui, et « grâce » à...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires