dhj.cra

 

Par Azzedine Hnyen   hnyen55

« El Had » signifie la chance. Et Yassine, le portier du Chabab Al Houceïmi, en a eu vraiment face au DHJ, ce vendredi au stade Mimoun El Arsi. A son actif, plusieurs spectaculaires arrêts chanceux. Dont un pénalty raté par le capitaine Zakaria Hadraf à la 75’ mn. Des arrêts décisifs qui avaient évité à son équipe un carton pour une humiliation à domicile. Mais il faut avouer que Yassine El Had a été, vraiment, chanceux. Il s’est retrouvé, toujours, à la bonne place et au moment où il le fallait. Même le pénalty lui a été offert dans les bras.

Il faut reconnaitre aussi, que les attaquants Jdidis, cet après-midi, étaient sans et maladroits. A l’image de leur capitaine qui a été bafouillant tout le long du match. Jusqu’à son changement à la 86’ mn par Coulibaly. Un brillant et efficace joueur que Talib s’entête à garder sur le banc de touche. Un choix du coach incompréhensible et injustifiable. L’apport de ce joueur est considérable dans le système du jeu de l’équipe, tout autant que son coéquipier Lamine Diakité. La présence de Coulibaly, sur le flanc gauche, donne, aussi, des ailes au latéral gauche Jdidi Saâd Lagrou.

Zakaria Hadraf est, certes, un bon attaquant. Mais il le serait, encore plus, s’il milite beaucoup plus pour le groupe. Assurer, tout d’abord, le résultat. Après, on pourrait se permettre certains dépassements pour briller.

En tous les cas, le DHJ a bien négocié cet obstacle épineux d’un adversaire en mauvaise posture et QUI lutte pour s’éloigner de la zone de turbulence. Malheureusement pour Youssef Fertout, il avait, devant lui, un adversaire coriace qui voulait profiter de la confrontation directe  de ses deux principaux rivaux, le WAC et le Raja, pour se rapprocher encore plus, du sacre de cette saison. Car quel que soit l’issue du résultat, le DHJ en serait le plus grand bénéficiaire. Un match nul permettrait au club Doukkali d’occuper seul la 2ème place à trois longueurs du leader. Un écart qu’il pourrait rattraper dans les prochaines journées au moindre faux pas des protégés de Houcine Ammouta. Une victoire des hommes de Fakhir réduira cet écart à deux points.

Conscient de ces données, Talib ne pouvait se permettre de laisser les trois points de la victoire malgré l’handicap du feu- follet Hamid Ahaddad. Mais, dit- on, le malheur des uns fait le bonheur des autres. Une chance a été offerte à Lamine Diakité. Ce dernier a profité de cette opportunité pour prouver qu’il est très utile dans l’entre- jeu de l’équipe. La passe décisive du but de Ayoub Nanah, à la 87ème mn, vint de lui. La rentrée, même très tardive, de Coulibaly a permis une pression sur les coéquipiers de Mbarki.

Heureux est donc Abderrahim Talib, dont certains de ses choix font jaser. Après deux déceptions à domicile, il respire, enfin, grâce à cette victoire salvatrice ô combien précieuse !

http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/04/dhj.cra_.jpg?fit=1024%2C1024http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/04/dhj.cra_.jpg?resize=150%2C150adminsSport    Par Azzedine Hnyen    « El Had » signifie la chance. Et Yassine, le portier du Chabab Al Houceïmi, en a eu vraiment face au DHJ, ce vendredi au stade Mimoun El Arsi. A son actif, plusieurs spectaculaires arrêts chanceux. Dont un pénalty raté par le capitaine Zakaria Hadraf à la 75’...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires