El Jadida…Capitale aussi de la nostalgie

Dans le désordre El Jadida fût portugaise, amazigh, Deauville , Al mardouma , Mazagao, phénicienne et arabe. Capitale de la plaine Doukkali, grenier du Maroc, ville des lumières (ampoules), de la sardine et de la citrouille. Capitale aussi de la nostalgie. D’aucun des heureux élus qui ont connu son heure de gloire vous contera ses merveilleux parcs, son théâtre prolifique, ses hommes qui étaient des hommes, ses femmes libérées . Le regard vague, le verbe amer , les âmes en peine pleurent à l’unisson sur les vestiges des murs et…

Read More

El Jadida : qu’en est-il de l’appel d’offres relatif à l’entretien des espaces verts?

La promesse de l’éventuel entretien des espaces verts sera-t-elle enfin tenue avec les 4 millions de dirhams par an prévus à cet effet pour une durée de trois ans? Un appel d’offres relatif à l’entretien des espaces verts de la ville avait été lancé et l’ouverture des plis devait avoir lieu le 7 décembre 2021, mais aucune information n’a encore filtré sur ce sujet. En effet, après un contrat de trois années pour l’entretien des espaces verts de la ville par la société Tamesna Vert, qui ont été un véritable…

Read More

Au café…

Au café Il y aurait à El Jadida plus de 200 cafés. L’établissement a pris le nom de la boisson aux multiples variantes ; cassé, allongé, mousse blanche ou doré, italien, américain , tasse ou verre ,…une  science à part entière. Les noms aussi , sont de véritables énigmes ; La 3e tasse, Titanic , les 4 sœurs…Ils évoquent parfois les contrées  d’accueil des patrons, venus investir au pays après de longues années d’exil.Malmoe, Napoli, Antalya, …. Aujourd’hui c’est jour de match , derby explosif , 3 écrans hors normes,…

Read More

La Sculpture Au Maroc : Un Art … Et Moult Contraintes… Rencontre Avec le sculpteur jdidi M’hamed El Aâdi

La sculpture au Maroc continue d’avancer cahin-caha et à se frayer son petit chemin, bien qu’à pas timides et hésitants. Avec un tel rythme et une telle progression, elle n’arrive toujours pas à soutenir le tempo des autres arts et traine loin derrière la peinture,  la photographie…  La sculpture au Maroc est victime de plusieurs facteurs : -Les préjugés religieux: La reproduction et le façonnement de tout visage ou corps humain (Asnam) sont bannis, d’après certains, dans la religion musulmane.  Ces convictions religieuses ont fini par avoir raison de bien…

Read More