Chronique de Mustapha JMAHRI : Claude Durand raconte son voyage initiatique au Maroc

Claude Durand, né à Oujda, se considère comme Français du Maroc où il est né et y a vécu une partie de son adolescence. Il le dit ouvertement : « Je considère le Maroc comme mon vrai pays ». En effet, la relation de sa famille avec le Maroc remonte à l’année 1930, lorsque son père, engagé dans la police, est affecté à Meknès. Ce dernier débuta comme inspecteur de police et finira sa carrière en tant que commissaire de police à Safi dans les premières années de l’Indépendance. De par le métier…

Read More

El Jadida : Match non joué, suite à l’ absence des agents de la Sûreté Nationale, qui en payera les conséquences?

Le match qui devait opposer le Raja Jadidi et le Real de My Abdellah au stade Ahmed Lechhab, dans le cadre du 2ème tour de la ligue régionale, n’a pas été joué, en raison de l’absence des agents de la Sûreté Nationale qui ne se sont pas présenté à temps, dans le stade. Une décision qui a également été approuvée par le délégué de cette rencontre. Et bien que les retardataires soient arrivés 30 minutes après l’heure prévue, l’arbitre n’est pas revenu sur sa décision, vu que la procédure d’annulation…

Read More

El Jadida : Les lampadaires et poteaux électriques… un réel risque pour les citoyens.

Malgré les quelques incidents survenus à Hay Sfa et Hay Al Matar, où la chute d’un lampadaire n’a pas fait, Dieu merci, de victimes parmi les citoyens, on n’a toujours pas constaté une quelconque  réactivité de la part de la RADEEJ et la Commune Urbaine, à qui incombe la charge de réparation et d’entretien des lampadaires et poteaux électriques qui souffrent d’un réel manque de maintenance dans plusieurs quartiers de la ville. Il est à noter qu’en cette période de vacances et aussi de chaleur, l’endroit le plus fréquenté et…

Read More

Sidi Bennour : un jeune homme s’immole par le feu devant le 1er arrondissement

Un jeune marchand ambulant, âgé de 27, a tenté de se suicider par immolation par le feu, suite à la saisie de sa charrette par les autorités locales. Récemment sorti de prison, le jeune homme est seul à subvenir aux besoins de sa famille et cette charrette saisie par les autorités constitue son gagne-pain et la seule source de revenu dont il dispose. En signe de protestation, le jeune homme s’est aspergé d’essence avant de s’immoler par le feu devant le 1er arrondissement sis, avenue Hassan II. Fort heureusement, sitôt…

Read More