Incendie domestique à Hay Al Matar

Depuis l’avènement de tous ces équipements électriques dans nos foyers, le mois de ramadan est devenu l’un des mois les plus à risque, en ce qui concerne le déclenchement d’incendies. L’utilisation accrue des appareils de chauffage, des lumières, des câbles électriques, des prises de courant… tout un « arsenal » qui finit des fois (surtout quand la qualité laisse à désirer) par causer  la surchauffe de composants électriques et   enflammer les objets ou les matériaux combustibles aux alentours. C’est exactement, ce qui vient d’arriver à Hay Al Matar dans l’après midi de…

Read More

El Jadida : Un gros serpent s’introduit au sein de l’hôpital Mohammed V créant une véritable panique

En cette matinée du lundi 3 mai, le personnel et les citoyens présents dans l’hôpital ont été pris de panique à la vue d’un gros serpent qui s’est introduit dans l’enceinte de l’établissement Le reptile, qui aurait sûrement égaré son chemin, proviendrait de l’emplacement de l’ancien souk hebdomadaire Al Hamra qui a été déplacé à My Abdellah. Un espace complètement délaissé, où foisonnent broussaille et végétation de toutes sortes, devenu un terrain favorable à la prolifération de reptiles et de rongeurs, pour ne citer que ceux-là.  Le serpent rompait au…

Read More

Sidi Bennour : Mécénat ? Quel mécénat ?

Plus de 22 tonnes de produits alimentaires viennent d’être distribués dans certains Douars de Sidi Bennour, par un entrepreneur du coin. Du coup, une certaine presse, n’a pas hésité un instant de qualifier l’acte de « mécénat ». Jusque là, tout va bien. Seulement,  faut-il croire au mécénat les yeux fermés, sans se poser la moindre question, sur les tenants et aboutissants de la chose ? Pouvons-nous encore parler de mécénat, lorsque la presse est conviée  à l’événement pour en faire la propagande et immortaliser ces « historiques »? Pouvons-nous encore parler de mécénat, lorsqu’on…

Read More

Sidi Smail : descente de la gendarmerie dans une « usine » fabriquant clandestinement des sacs en plastique

La gendarmerie de Sidi Smail vient d’opérer, dans l’après midi du lundi, une descente dans une « usine » clandestine, spécialisée dans la fabrication des sacs en plastique et à mettre la main sur, plus d’une tonne de sacs en plastique, prêts à la commercialisation au cours de ce mois du ramadan. Les propriétaires de cette « usine » qui se trouvait, à l’intérieur d’une ferme (terrain privé) et donc difficile à découvrir, par tout un chacun, ont été très certainement victimes d’ « informations » divulguées par certains « proches », au gendarmes de la région. Si l’on doit…

Read More

DHJ-IRT : 0 -0 …le DHJ peine toujours à trouver « la formule magique » en compagnie de Bencheikha.

Ce n’est pas faute d’avoir essayé, mais la seule volonté d’un club pour réaliser un bon résultat sur le terrain, n’a jamais été suffisante à elle seule, pour permettre l’accomplissement  de miracles. Limités techniquement et incapables de traduire sur la pelouse, un quelconque schéma tactique élaboré par leur entraineur, les jdidis nous laissent encore,   cette impression, d’une équipe en débandade, faible et indisciplinée. A presque mi-chemin de la compétition, on a toujours du mal à voir l’impact du « général » Bencheikha, sur l’équipe mise à sa disposition. Et pourtant, à aucun…

Read More

Le retard observé dans le versement des bourses perturbe les étudiants de l’Université Chouaib Doukkali.

A cause d’une mauvaise coordination administrative, entre l’Université Chouaib Doukkali et les services concernés, un retard dans le versement de ces bourses est entrain de perturber les étudiants, à la veille de leurs examens. Les étudiants, habitués à un processus  « ordinaire » se sont retrouvés face  à ce retard de versement de leur bourse. L’attente se fait longue, car cette somme d’argent, aussi modique soit-elle, permet de couvrir une petite partie de leurs dépenses. Il convient de rappeler que le ministère de l’enseignement supérieur accorde une subvention financière tous…

Read More

Plus d’une trentaine de jeunes arrêtés dans des cafés à Sidi Bouzid et Moulay Abdelah

Une dizaine de jeunes arrêtés à Sidi Bouzid dans la soirée du samedi à dimanche, après la rupture du jeûne et pas moins de 20 autres, ont connu le même sort à Moulay Abdellah. Il ne se passe pratiquement plus une seule nuit, sans que des jeunes soient arrêtés dans des cafés ouverts « clandestinement » après la rupture du jeûne. Certes, c’est grâce à des indics que la gendarmerie parvient le plus souvent à être au courant de tels faits, mais là n’est pas l’essentiel. Ce qu’il faut retenir de ces…

Read More

FUS 1 – DAHDOUH 2…Zemamra gagne et s’offre un grand ballon d’oxygène

Bien qu’en mauvaise posture dans l’actuelle Botola Pro, la RCAZ (Renaissance Club Athletic Zemamra) vient de fournir un match héroïque contre la FUS. Contre une équipe, en pente ascendante, deux victoires et deux nuls lors de ses quatre derniers matchs, la RCAZ a joué le tout pour le tout. A aucun moment ses joueurs ne se sont repliés en défense, pour se contenter du nul. Tout au contraire, ayant ouvert le score dès les premières minutes du match, ils ont continué à ne rien lâcher et à se battre sur…

Read More

Prochaines élections à El-Jadida : Allez Messieurs, Dames, faites Vos Jeux…Rien Ne Va Plus

La date fatidique des prochaines élections  approche à grandes enjambées et avec elle, le stress des leaders des partis augmente à des degrés insoutenables. Dernièrement, Abdelilah Lafhal, leader du parti Authenticité et Modernité (PAM) à El-Jadida,  a été évincé du poste où il venait d’être fraichement élu. Et selon toute vraisemblance, c’est un nommé Mohaddab qui risque de le remplacer dans les prochains jours. Non pas que ce, Abdelilah Lafhal, serait moins qualifié et/ou moins compétent, pour mener à bien les affaires de la région, mais parce qu’il a, selon…

Read More

Chronique de Mustapha Jmahri : Les « Cahiers d’El Jadida », relais de la mémoire mazaganaise

Chronique de Mustapha Jmahri : Les « Cahiers d’El Jadida », relais de la mémoire mazaganaise Deux siècles nous séparent du moment où le sultan du Maroc ordonna de reconstruire la cité de Mazagan, abandonnée depuis le départ des Portugais, et de la renommer El Jadida. Petite cité cosmopolite, El Jadida-Mazagan a, depuis, abrité, en plus d’une communauté autochtone musulmane et juive, diverses autres populations étrangères française, gibraltarienne, espagnole, italienne, allemande, suisse, portugaise et même arménienne. Après la Deuxième Guerre mondiale, mais surtout en raison du contexte lié à l’Indépendance, un nombre important…

Read More