L’enfant clôture la 5ème édition de son festival au théâtre Afifi.

enf

Par: Driss Tahi

 

 Une cérémonie en apothéose, est venue cette journée du 29 avril en présence de plusieurs personnalités, et de la presse locale, couronner un périple culturel et festif, qui a intéressé 4 étapes ; soit treize communes , à travers la province d’El Jadida : Sidi Ali Benhamdouch. Tnine Chtouka. Haouzia . Oulad Rahmoun . Azemour . Bir Jdid . Laghdira. Lamharza Sahel. Sidi Abed. Oulad Ghanem. Had Oulad Issa Oulad Hsain Khemiss Metouh Il est à noter que 50 établissements scolaires avaient pris part à cette manifestation . Ceci représente une première, dans la mesure où le festival de l’enfant des éditions précédentes , se faisait seulement sur deux communes. Cette année, agonisé par l’APAC son concepteur ; l’association provinciale des affaires culturelles, sous l’égide de la province d’El Jadida, et du conseil provinciale de la ville, ses « subventionneurs », la direction de la culture, et la direction de l’enseignement, le festival de l’enfant est sponsorisé par son fondateur l’OCP, et pour les besoins logistiques, par les communes hôtes. Le festival de l’enfant s’avère êtreenf1 aujourd’hui, et après quatre ans d’existence, un moyen important pour mettre en avant les potentialités créatives de l’enfant des communes rurales, et permet en outre, à celui des zones enclavées la possibilité de s’exprimer , et ce , dans plusieurs domaines culturels. Les représentations des enfants au cours de ce festival, de par les pièces de théâtre, les numéros de chants, les essais littéraires, et l’art plastique, ont pu révéler des dizaines de talents, jusqu’ici cachés, surtout parmi les filles . Pour aboutir à ces résultats, un travail de préparation, de plusieurs jours, a été réalisé en amont , lors de tournées , consistant à encadrer, et à conseiller durant des dizaines de séances, les enfants dans les moments de répétitions, en collaboration avec les enseignants ,et les acteurs associatifs chargés de leur encadrement dans les établissements scolaires , et au sein de divers associations, sous l’assistance d’une commission de l’APAC chargée du suivi ,et de la sélection du programme à présenter au cours des journées consacrées aux représentations sur scène, aidés par des encadrants écrivains, poètes, et artistes peintres , intervenants dans un esprit de bénévolat. La cérémonie de clôture au théâtre Afifi, a connu la participation de plus de 300 enfants, plusieurs troupes, ont présenté des prestations théâtrales ,des danses et des chants. La projection d’une vidéo de quinze minutes concernant quelques moments forts sur les quatre étapes du festival a été visionnée sous les applaudissements du public . Les toiles réalisées par les enfants dans les ateliers ont été exposées sur des chevalets dans l’entrée du théâtre Afifi. Enfin , des attestations de participation, et des livres cadeaux ont été remis aux participants, par les personnalités présentes : Le directeur de l’enseignement Le directeur de la culture La directrice de l’artisanat Le président de la commune de Sidi Abed Le représentant de L’OCP Le président d’honneur de l’APAC Les directeurs des établissements scolaires participants, et les enseignants . Les présidents des Associations. Le directeur du festival Saïd Etachfini a confié lors d’une déclaration à la presse présente, sa grande satisfaction quant au déroulement de cette 5ème edition du festival de l’enfant. Il a remercié la province d’El Jadida, le conseil provinciale, la direction de la culture, la direction de l’enseignement, L’OCP, les membres de l’APAC, les enseignants, les directeurs des établissements scolaires, les associations, et tous les intervenants , ainsi que les autorités locales. Il a émis son souhait de voir le programme de ce festival s’élargir pour servir toutes les communes de la province, et ce étant donné son importance en tant que levier culturel, pouvant jouer un rôle constructif dans l’émancipation de l’enfant du milieu rural.

Related posts

Leave a Comment