version français اللغة العربية

El-Jadida: La plupart des quartiers sont plongés dans le noir

lumire_4

Par: Mustapha Lekhiar

lumire_2

Si l’envie vous prend de faire une petite promenade de nuit à El-Jadida, munissez-vous d’une lampe à poche et si possible… d’un solide gourdin.

lumire_6

Pourquoi ?

lumire_3

Mais parce que certaines ruelles et avenues de la « Deauville marocaine  » sont totalement plongées dans le noir.

D’autrefois des lampadaires aux ampoules anémiques accentuent l’obscurité des recoins et des portes de cochères.

Une situation désagréable au possible et qui ajoute à l’ambiance lourde et triste qui caractérise « la ville »., un sentiment réel d’insécurité.

received_298386867667834

Pire, même la grande place El Hansali au centre-ville, est plongée dans le noir.

Du coup, le théâtre, censé être un lieu de culture, sert de pissotière aujourd’hui, contre les murs duquel, et le noir aidant, les gens se soulagent.

L’avenue Annassr, Al Jami3a Al Arabia, le boulevard Mohammed VI et le « jardin » Mohammed V, ne sont pas mieux lotis.

Des boulevards qui représentent pour nous jdidis, ce que les Champs Elysées, sont pour les parisiens. (excusez cette comparaison un peu osée, avec la ville des Lumières).

Et pourtant…(comme disait l’une des chansons d’Aznavour, naguère tout allait mieux.Mais il a fallu cette satanée mise à niveau de la ville, et les 40 milliards  de centimes, dilapidés à casser les trottoirs et à changer la lumière existante par une autre bleuâtres, qui parvient à peine à éclairer le sol…pour qu’El-Jadida en arrive là.

lumire_5

 

 

http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/10/received_483934365433427.jpeg?fit=1024%2C1024http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2018/10/received_483934365433427.jpeg?resize=150%2C150adminsZoomPar: Mustapha Lekhiar Si l’envie vous prend de faire une petite promenade de nuit à El-Jadida, munissez-vous d’une lampe à poche et si possible… d’un solide gourdin. Pourquoi ? Mais parce que certaines ruelles et avenues de la « Deauville marocaine  » sont totalement plongées dans le noir. D'autrefois des lampadaires aux ampoules anémiques accentuent l’obscurité...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires

Related Posts

El Jadida : Les fossoyeurs, ces laissés pour compte

El Jadida : Les fossoyeurs, ces laissés pour compte

El Jadida : Livrée  à l’oubli et à la dégradation du patrimoine

El Jadida : Livrée à l’oubli et à la dégradation du patrimoine

FAÇADE MARITIME D’EL JADIDA  Plus qu’une affaire d’esthétique

FAÇADE MARITIME D’EL JADIDA Plus qu’une affaire d’esthétique

No Comments Yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *