hanane

EL JADIDA SCOOP

La Galerie AK’DARTde madame Asmae El Khattabi située à DAR BOUAZZA présente l’exposition « Journal d’Hanae » de l’artiste plasticienne Rabiâ MOUKHLESSE FRANOUX.

L’exposition se tiendra du 6 Octobre au 21 Octobre 2017.

Le vernissage aura lieu le Vendredi 6 Octobre à partir de 19H00

Depuis 20 ans, l’artiste a toujours proposé des expositions sur des thèmes engageant le public à réfléchir sur un sujet de société.

L’exposition « le journal d’Hanae » est consacrée à une série de peintures et d’installations, dernières créations de l’artiste débutées en 2016 et pour la première fois exposées sur le thème des migrations.

Partant de l’écriture d’un texte d’une fiction biographique, elle a représenté le chemin des migrants à travers la Mare Nostrum et propose une lecture émotive des terribles épreuves.

Lotissement Nawrass – LOT E22 – Dar Bouazza, 20220 Casablanca, Morocco

LA GALERIE AK’DART :

Asmae El Khattabi, architecte d’intérieur, a aménagé des villas, bureaux et restaurants. Pour ajouter à l’originalité de ses conceptions, elle s’est tournée vers la peinture et la création d’objets d’art.

La Galerie a été créée en 1998 en tant que prolongement logique de son amour de l’art et afin d’en faire un espace de rencontre entre l’art et le public.

Elle a pour but de promouvoir les artistes marocains et étrangers de toutes les disciplines artistiques : peintures, sculptures, photographies, vidéos, installations… Au-delà de leurs œuvres, la Galerie se veut être un lieu entre le public et les artistes afin de favoriser les échanges sur la créativité et les idées véhiculées par les artistes.

Elle choisit ses artistes en fonction du ressenti et de l’engagement de ses derniers. Son chemin a débuté en Syrie, est passé par l’Egypte avant de retourner au Maroc, source et berceau. Son nomadisme et le poids de l’histoire lui ont fait comprendre que « Le Beau est une question personnelle, le Sens reste universel ». C’est dans cet état d’esprit qu’elle choisit ses artistes : par la tête et par le cœur.

 

RABIA FRANOUX MOUKHLESSE :

Artiste plasticienne originaire de Fès, issue de l’Ecole des Beaux-Arts de Casablanca et de Lyon. Elle s’est installée en France pendant 17 ans avant de revenir au Maroc en 2016.

franoux15

RABIA FRANOUX

« Citoyenne avant tout, soucieuse d’éveiller les consciences, de combattre sur le terrain des idées sans diaboliser » (interview GRAZIA Maroc Janvier 2016), Rabia Moukhlesse Franoux est une artiste engagée qui met son art au service d’une cause pour chaque projet qu’elle aborde car, pour elle, l’art se doit de délivrer un message.

Rabia exprime son ressenti au travers de ses œuvres qui restent en rapport avec des évènementssociétaux, l’humain restant au centre de sa réflexion.

Elle se nourrit des évènements de l’actualité, pointe les sujets sensibles et en fait une exposition pour pousser le spectateur à réfléchir. « C’est un questionnement que l’on retrouve dans le travail de Rabia FRANOUX MOUKHLESSE. Une exposition pleine de sens, pleine de charme, de sensibilité » (Le JSL à propos de l’exposition « Je suis la Marianne »)

 

L’exposition« Sans voile » est sans conteste un cri pour la liberté des femmes »  (Interview TLM).

L’exposition « Après le printemps » nous pousse à voir les révolutions arabes sous un autre regard  (Sujet France3).

Avec l’exposition « le Journal d’Hanae », Rabia MOUKHLESSE FRANOUX a fait du chemin de calvaire des réfugiés syriens (et à travers eux toutes les victimes des guerres des hommes obligées de fuir leur Patrie et sans avoir la certitude d’un meilleur ailleurs), la ligne conductrice de son exposition. En partant d’un texte inspiré, elle nous présente sa vision de ce que subissent ces réfugiés, leurs parcours, leurs craintes et leurs espoirs. La palette des couleurs, les tons sur tons et la matière de ses œuvres nous invitent à plonger dans toutes les émotions ressenties.

Au travers de son travail elle souhaite parler au nom de ceux que l’on ignore pour ne parler que de nous.

 

 

 

http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/09/hanane.jpg?fit=1024%2C1024http://i2.wp.com/eljadidascoop.com/wp-content/uploads/2017/09/hanane.jpg?resize=150%2C150adminsEn vogueEL JADIDA SCOOP La Galerie AK’DARTde madame Asmae El Khattabi située à DAR BOUAZZA présente l’exposition « Journal d’Hanae » de l’artiste plasticienne Rabiâ MOUKHLESSE FRANOUX. L’exposition se tiendra du 6 Octobre au 21 Octobre 2017. Le vernissage aura lieu le Vendredi 6 Octobre à partir de 19H00 Depuis 20 ans, l’artiste a toujours proposé...Source de L'information Fiable

Commentaires

commentaires